Base nautique de Vallauris Golfe-Juan

Projet de base nautique de Vallauris Golfe-Juan dans une structure alvéolaire existante plage du Midi (en lieu et place de restaurants de plage)

Tous les espaces nécessaires à la future base nautique sont rassemblés en un seul et même ensemble sous la toiture, unifié grâce à une façade protégeant des empleins maritimes et faisant office de brise-soleil. Quelques éléments viennent rythmer la façade en créant une signalétique pour désigner chacun des sous-espaces de la base. Le projet est conçu selon le principe de sobriété architecturale et de la pérennité dans le temps, et reste dans l’emprise au sol de l’existant conformément à la demande de la D.D.T.M.

Un parcours de l’usager se fait de l’accueil situé côté plage à l’ouest vers la salle de cours puis vers les vestiaires pour se changer, vers le stockage du matériel sec pour récupérer son équipement puis vers les bateaux qui seront stockés à l’extérieur avant de rejoindre la mer. Tous les espaces seront desservis par un cheminement accessible depuis la rampe d’accès à la plage jusqu’à l’épi.

Le projet consiste en la réhabilitation d’une structure existante. La structure porteuse sera conservée, les cloisons, revêtements de sols et la chape existants seront déposés, de même que les équipement techniques. Il en résulte cinq groupes d’alvéoles distincts, séparés par les escaliers d’accès entre la plage et la ville, que nous proposons de conserver pour différencier les espaces et les usages. Nous proposons un parcours de l’usager au sein de ces alvéoles et une gradation des espaces, des espaces secs aux espaces humides comme suit :

• L’accueil de la base nautique sera implanté à l’ouest du projet, du côté de la plage du Midi, là où il sera le plus visible, dans la première alvéole qui accueillera par la même occasion les espaces administratifs et de convivialité de la base nautique (bureau, infirmerie, salle de convivialité avec kitchenette).

• La deuxième et la troisième alvéoles offrent deux grands espaces qui seront dédiés au temps annexe du public dans la base. L’une des alvéoles accueillera le club-house avec son espace de stockage, un point d’eau et un bureau pour association. L’autre alvéole, qui lui est attenante, sera réservée à la salle de classe avec une trame réservée aux sanitaires. Le deux espaces seront séparés par une cloison mobile permettant plus de modularité pour agrandir l’un ou l’autre des espaces. Le club-house pourra également se transformer en deuxième salle de classe.

• Les deux alvéoles suivantes sont dédiées aux vestiaires, séparés en quatre espaces. La première trame constitue le vestiaire des moniteurs. Ensuite, deux groupes de deux trames accueillent chacun un vestiaire avec espace de change et espace humide avec des wc et douches individuelles dont une douche accessible aux PMR également dotée d’un wc. Enfin, une trame dédiée aux casiers est séparée des autres vestiaires afin d’éviter les problèmes dûs à l’humidité. Seul un espace humide cloisonné y est implanté, de sorte à y accueillir les professeurs momentanément (cabine de change et de douche)

• L’accès piéton depuis la ville qui passe sous la voie ferrée et le canal viennent créer une transition qui sépare ces premières alvéoles des suivantes. Nous voyons ici l’opportunité de séparer les espaces accessibles clairement dédiés à l’accueil du public et les espaces dédiés au stockage du matériel et à son entretien.

• Le quatrième couple d’alvéoles accueille le stockage du matériel et des bateaux.

• La dernière alvéole constitue l’atelier de réparation.

Le bâtiment est soumis aux empleins maritimes et sa façade doit être correctement protégée. Nous proposons une façade constituée d’un maximum d’allèges maçonnées et de volets sur vérins rabattables venant fermer complètement la façade lors des empleins maritimes. Ce système de volets sert également de brise-soleil lors de l’utilisation de la base nautique, limitant les apports solaires à l’intérieur du bâtiment. Il concerne les alvéoles 1 à 5. Les alvéoles 6 à 8 sont composées soit de murs fixes habillés en bardage à claire-voie, soit de grandes portes sur toute la hauteur en tôle pleine habillée également de bardage à claire-voie.

Nous proposons d’utiliser un minimum de matériaux, à savoir un bois robinier faux-acacia à claire-voie en façade (sur les allèges maçonnées, sur les volets rabattables, sur les portes et sur les retours de façade au niveau des escaliers) ainsi que sur le platelage bois. Ce bois est durable et local (origine France) et ne nécessite aucun traitement.

Lorsque les volets sont fermés, la façade est totalement unifiée. Lorsque les volets sont ouverts, seules les menuiseries extérieures sont apparentes. Elles sont en aluminium couleur gris anthracite.

Un acier auto-patinable de type Cor-Ten permet de créer la signalétique du bâtiment au niveau des poteaux existants, ainsi que sur la façade principale et sur le mur menant à l’accès sous-terrain. Sur ces deux façades, l’acier auto-patinable est perforé pour créer des dessins sur le thème de la mer et des activités nautiques. De l’éclairage est intégré en partie haute des poteaux et les façades sont rétro-éclairées.

  • CLIENT Ville de Vallauris Golfe-Juan
  • ANNÉE 2019-2020
  • PARTENAIRES Strada Ingénierie, Città Architectes, Venathec ingénierie acoustique
  • CATÉGORIE
HAUT